** MUSIQUE **

Gunwood

 Vendredi 16 novembre à 20h45- Théâtre du Vésinet - durée non communiquée
Gunwood nous convie à un voyage musical aux inspirations multiples. Au rythme des mélodies, les images affluent, celles des paysages de l’Irlande et de l’ouest américains. Loin de toutes nostalgies, ce trio s’autorise à bousculer le blues, offrant à leur musique un savoureux mélange d’héritage et de modernité. Un groupe en passe de devenir une révélation !

En partenariat avec LA CLEF – Saint-Germain-en-Laye.


Fenfo – Fatoumata Diawara

Vendredi 7 décembre à 20h30- Théâtre du Sartrouville- durée 1h30

L’auteure-compositrice-interprète malienne revient sur scène, plus libre que jamais.

Des dreadlocks comme emblème spirituel, une tenue empruntant aux style massaïs et zoulous, un chant digne héritier de la tradition du wassoulou au Mali : Fatoumata Diawara défend avec ferveur son africanité. Ce qui ne l’empêche pas de cultiver les chemins de l’expérimentation au contact des inspirations folk, soul ou pop.

Après Fatou, album intime où elle évoquait ses blessures d’enfance, Fenfo est le fruit d’une harmonie retrouvée. Sur le disque, l’artiste invite Matthieu Chedid (après leur collaboration sur Lamomali), le violoncelliste Vincent Segal, et pose ses accords de guitare sur des percussions africaines et les sonorités ancestrales d’une kora. Avec force et douceur, celle qui crevait l’écran dans le film Timbuktu nous rappelle, par sa présence scénique solaire, que la chanson reste son plus grand amour.


Jazz partage #2

Vendredi 25 janvier à 20h30- Théâtre de Sartrouville- durée 1h45

Pour ceux deuxième rendez-vous, le Théâtre se transforme en salon de musiques et met les cordes pincées à l’honneur.

 Chromatique à cordes alignées, c’est le secret de la harpe fabriquée sur mesure pour Laura Perrudin, jeune instrumentiste et chanteuse d’origine bretonne, qui se plaît à déjouer les stéréotypes liés à son instrument et invente une musique inclassable qui puise dans les univers jazz, folk et hip-hop.
Trois musiciens viendront tour à tour la rejoindre sur scène pour des créations en duo, en trio et proposition inédite en quartet : le contrebassiste Michel Benita, la joueuse de koto japonais Mieko Miyazaki et le guitariste Louis Winsberg. Un plateau exceptionnel alliant jeune génération aux grands noms du jazz.